MyCom

Bienvenue sur le site de Cereda Sandrine, naturopathe à Archamps en Haute-Savoie (74).

Du lundi au samedi de 9h à 18h30.

Bilan de santé physiologique et énergétique d'une durée de 1h 15 environ

Mon numéro de téléphone est le : 06 33 58 19 85.

Dans un premier temps, une anamnèse concernant l’hérédité, vos habitudes de vie et alimentaires, votre historique médical est faite afin de pouvoir établir votre bilan de santé adéquat.

Ce bilan prend en ligne de compte votre vitalité, votre constitution ainsi que votre tempérament (votre terrain en somme).

Votre façon de réagir face aux évènements, votre philosophie de vie, donnent les autres indications constituants votre diathèse.

Dans un deuxième temps, un programme personnalisé adapté à vos besoins est préconisé avec précision.

En dernier lieu, une rectification est faite au niveau énergétique et je magnétise alors la partie de votre corps en demande.

  • Pour toute autre consultation : 70 €, durée de 1 h 15 minutes à 2 heures
  • Bain de pied (30 minutes) : 50 €
  • Thérapie manuelle aux huiles essentielles : 70€ pour 1h15.
  • Tirage des Tarots en tant qu'outil de développement personnel, tirages karmiques également : séance de 60 minutes pour 70 €.
  • Séances de rêve éveillé : 70 €
  • Libération des nœuds émotionnels : 70 €
  • Rééquilibrage des lieux de vie par le biais de la géobiologie et Feng shui énergétique ou comment potentialiser et nettoyer un lieu "chargé". Tarif : 200 €. Compter 2 heures à 2h30 d'investigation sur un lieu ( maison, terrain...)

Placé dans des conditions favorables, l’organisme doit pouvoir fonctionner sans nécessité de soins particuliers. La réalisation de ces conditions – qui ne sont pas aussi incompatibles que l’on croit souvent avec les impératifs de la vie moderne – sauf si l’on fait place pour un effort particulier, indispensable à l’établissement d’un nouvel équilibre biologique.

La santé

Être en bonne santé, c’est être à l’unisson avec les forces créatrices, les lois de l’esprit et celles de la nature. Cela suppose de se lier aux forces vivifiantes de la nature, de plonger dans les rayons rafraîchissants du soleil levant, les pieds nus dans la rosée matinale, et de goûter au calme et au silence reposants de la nuit. Suis-je en train de rêver ?

À combien de kilomètres sommes-nous éloignés de cette « réalité » ?

Autant chaque personne est différente, autant sera différente aussi sa manière de garder la santé (de marcher sur le fil du rasoir) ou de la retrouver. Il n’existe qu’une seule recette, celle de la connaissance fondamentale de son corps et de ses propres mécanismes mentaux. La santé ne se développe que dans la mesure où la personne devient elle-même.

La véritable santé est plus que l’absence de douleurs ou de limitations dans son corps. Elle nous permet de plonger dans la vie et de nous épanouir conformément aux lois inscrites dans nos cellules. La capacité de se connaître soi-même, jusque dans sa nature profonde, n’est pas de tout repos et demande de l’énergie. Energie mûrement déployée, judicieusement, et en tout abandon.

La santé, c’est donc la capacité à faire face en toute liberté et responsabilité à développer, renforcer et ennoblir les dispositions de notre être.

En restant un récepteur passif, à remettre à l’extérieur les causes de nos souffrances physiques et psychiques et en se contentant d’avaler sagement les médicaments les plus divers, il sera difficile de parvenir à la santé.

La santé exige de décider activement et avec créativité de sa propre existence en prenant la responsabilité de renforcer et de cultiver son esprit, son âme et son corps.

La naturopathie ne peut se dissocier de ces trois visions.

La maladie

La maladie est souvent considérée comme un châtiment pour l’homme, une punition ou une vengeance. En croyant que l’infection vient de l’extérieur, la personne se sent seulement comme une victime. La naturopathie accorde un rôle au terrain (le corps) qui permet à des germes pathogènes de se développer.

Le terrain est influencé par notre état mental (la diathèse). La peur, l’irritation, la contrariété, la tristesse et la colère affaiblissent le système immunitaire et créent un terrain hyper acide. La maladie commence donc longtemps avant que des douleurs se manifestent ou que des bactéries et des virus fassent leur apparition.

La maladie est un processus correctif, qui se déclenche quand nous ne vivons pas en conformité avec nos dispositions intérieures, et qui attire notre attention sur cette situation. Nous « tombons » malades sous la pression qui s’exerce actuellement sur nous, à moins de résister aux conditions qui nous oppressent et de commencer à devenir nous-même.

Cette adaptation à la norme sociale s’observe sur tous les plans. Nous encombrons notre organisme avec des aliments dénaturés et des produits qui rendent dépendants parce qu’ils sont abondamment proposés et que leur consommation est devenu habituelle : nous encombrons notre corps avec des aliments biocides, ce qui restreint la liberté intérieure pour développer la vraie vie. Les aliments vivifiants ceux qui contiennent de la force vitale, fortifient le corps.

Pour plus de renseignements, merci de nous contacter via notre formulaire en ligne.

Retour en haut de page

Accueil