MyCom

Découvrez la phytoembryothérapie avec Cereda Sandrine située à Archamps Technopole (74).

Des bourgeons d’arbres (séquoia, pommier, noyer…) d’arbustes (bruyère, myrtilles….), d’arbrisseaux (lilas, argousier, vigne…) ou de radicelles (maïs, seigle…) sont préparés pour une macération pendant plusieurs jours, filtrés puis dilués dix fois.

Les macérats sont proposés pour soigner les affections du système immunitaire, hormonal, circulatoire et nerveux.

Cette méthode a été mise au point par le Docteur Pol Henry dans les années 1960.

La thérapie des bourgeons est basée sur le principe fondamental d’utiliser des remèdes non agressifs et sans toxicités pour l’organisme.

« PRIMUM NON NOCERE » « D’ABORD NE PAS NUIRE » Hippocrate 410 Av J.C.

En effet, la phytoembryothérapie est une aide thérapeutique importante pour l’organisme qui souffre, agissant de façon naturelle, douce et profonde, corrigeant les troubles qui demanderaient des thérapies plus complexes, plus coûteuses et parfois avec de nombreux effets secondaires non négligeables.

A chaque bourgeon est lié à un mot clé facilitant la compréhension de la dynamique de chaque remède :

En voici un exemple : Quand nous observons les branches souples d’un bouleau et le mouvement de ses branches balancées par le vent, nous comprenons mieux qu’il est l’arbre de la souplesse. Il intervient alors dans les douleurs articulaires comme un anti inflammatoire et contribue à soulager les dos douloureux, les ankyloses et les raideurs.

« La santé de l’Homme est le reflet de la santé de la Terre » Héraclite

Retour en haut de page

La phytoembryothérapie